Klenprime 60 Eminence Labs

25,00

Brand: Eminence Labs

Substance: Clenbutérol

Package: 60mcg (50 pills)

UGS : 507 Catégories : , Étiquette :

Description

Le principe de l’action du Klenprime 60

Dans le muscle et le tissu adipeux d’une personne, il existe des récepteurs alpha et bêta-adrénergiques. L’excitation du premier conduit à l’accumulation active de graisse, l’excitation de la seconde, au contraire, conduit au fait que le corps utilise plus volontiers la graisse comme source d’énergie, en plus, le taux de mouvement des cellules graisseuses vers le site de fractionnement augmente de manière significative. Klenprime 60, étant un bêta 2-agoniste, excite les bêta-adrénorécepteurs, ce qui déclenche une chaîne de réactions biochimiques conduisant finalement à une augmentation de la lipolyse.

En outre, le Klenprime 60 accélère le métabolisme en moyenne de 20 à 30% du niveau initial, ce qui donne un bonus supplémentaire au « séchage ». Il augmente également l’activité de la lipoprotéine lipase, ce qui rend impossible l’accumulation de graisse dans le corps.

Et enfin, l’accueil du Clenbutérol stimule la sécrétion des hormones thyroïdiennes, qui sont des brûleurs de graisse naturels. En conséquence, un médicament est obtenu, qui par tous ses effets en synergie fournit une accélération significative de la lipolyse.

Pour résumer tout ce qui précède, nous pouvons dire avec confiance que les comprimés de Klenprime 60 peuvent fournir une aide précieuse sur le séchage, en raison d’une accélération significative du métabolisme, une utilisation plus active des graisses comme énergie, et une sécrétion accrue des hormones thyroïdiennes. Ensemble, tous ces effets et d’autres permettront d’éliminer le plus rapidement possible les dépôts de graisse dans le contexte d’une alimentation avec un déficit calorique.

Les mythes sur le Klenprime 60

Cependant, autour du Klenprime 60 il y a beaucoup de mythes. Peut-être le plus commun d’entre eux est l’effet anabolique (anti-catabolique) du médicament. Cette idée fausse est venue d’expériences sur des animaux (plus précisément, sur des chevaux), qui ont reçu un médicament quotidien dans un dosage énorme (plus de 1 mg). Je dois dire que même dans ce cas, l’anabolisme (effet anti-catabolique) ne s’est pas manifesté chez tous les individus et dans une très faible mesure.

Les tests de la drogue sur les chevaux ne démontrent en aucun cas l’effet du médicament sur une personne. Tout d’abord, le dosage de 1 mg (1000 μg) est tout simplement mortel pour les humains, donc même si le clenbutérol dans un tel dosage a un effet anabolisant, l’athlète qui a pris cette dose du médicament ne l’appréciera pas. Par conséquent, la réception du clenbutérol dans la musculation afin d’obtenir un effet anabolisant, est inappropriée.

En fin de compte, le Klenprime 60 doit être considéré uniquement comme un brûleur de graisse (bien, comme un remède contre l’asthme, bien sûr), vous ne devriez pas attribuer d’autres propriétés, car même si elles existent, elles sont si faibles influence en aucune façon sur moi-même. Le médicament se montre excellemment comme un brûleur de graisse, cependant, ce n’est en aucun cas une panacée. Il se manifeste uniquement dans le contexte d’une alimentation et d’une formation construites avec compétence. L’essence de son efficacité est réduite à l’accélération du métabolisme et à une utilisation plus active des graisses par le corps en tant que source d’énergie. Ne pas oublier le facteur de l’individualité.